Rescapés de l’industrie agro-alimentaire, la plupart de nos résidents nous sont confiés suite à des abandons, retraits pour mauvais traitement ou défaut de soins, réforme…

Le troupeau des moutons

Les 31 moutons, tous des mâles, nous ont été confiés par l’OABA,  Oeuvre d’assistance aux bêtes d’abattoir.

Au départ méfiants, après les sévices dont ils avaient été victimes des années durant, ils s’enfuyaient à l’autre bout de la prairie dès qu’un humain y entrait.
Chaque jour, nous y allions, à 1 ou 2 personnes, pour marcher tranquillement, en gardant nos distances, pour les habituer à notre présence et les rassurer.

Au bout de quelques jours, certains se sont approchés, nous cessions alors tout mouvement et nous avons commencé à leur proposer un peu d’orge à la main.

Arsène et Lupin

Arsène et Lupin, inséparables papy, sont les premiers à être venus vers nous.
Ali et Baba, les deux plus grands de la bande, n’ont pas tardé à venir voir… et par effet d’entrainement, la plupart des autres moutons se sont approchés un peu plus de jour en jour.
Aujourd’hui, tous viennent nous voir spontanément, que nous ayons du grain ou non. Visiblement, nous sommes aussi de bons grattoirs. 

Ali et Baba

Leur histoire

Alors qu’ils avaient peur de la bergerie, ils y entrent et en sortent à leur guise, été comme hiver. Ils savent ce qui est bon pour eux et n’ont plus peur de rien. Cette confiance facilite les manipulations lorsqu’elles sont indispensables : la tonte annuelle et le vermifuge.
Ou les soins après les épouvantables bagarres dont ils ont le secret.
Il n’est pas rare de devoir arpenter la prairie avec du désinfectant pour nettoyer les bobos…

Durant l’été 2021, Alibi nous a brusquement quitté, victime d’une crise cardiaque. Nous avons demandé une autopsie car sa mort a été subite, inattendue. Rien ne nous laissait penser qu’il pouvait souffrir de quelque chose.
Il était donc important de nous assurer qu’aucun virus ou parasite ne menaçait le troupeau.
Alibi avait une déformation cardiaque, le vétérinaire a été formel, rien d’inquiétant pour le troupeau.

Arsène et Lupin, les plus âgés, ont été séparés du reste de la bande à l’automne. Un soir de pluie, nous avons trouvé Lupin endormi au fond du près alors que tous les autres étaient rentrés se mettre à l’abri. Vu son grand âge, 12 ans, nous avons pris la décision de le mettre avec Arsène dans une autre prairie et de les enfermer pour les nuits afin d’être sûrs qu’ils seraient au chaud et au sec car il est possible qu’ils ne se rendent plus compte de leurs besoins…
Le grand Baba, déchu de sa place de chef, les a rejoint. Il est beaucoup plus calme et serein et se montre protecteur avec nos deux ancêtres…

Alors qu’il avait vaillamment tenu le choc de la canicule 2022, l’adorable Lupin nous a quitté à la fin de l’été.
Il était entouré par Arsène et Baba qui ont fait preuve d’une grande tendresse.

Clyde
Clyde
Fandor
Fandor
Jean
Jean
Robin
Robin
Arsene
Arsène