Les animaux

31 moutons, confiés par l’OABA (Oeuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoirs) nous ont rejoints, ainsi que 8 poules de réformes.

Les moutons ont été saisis sur réquisition de la justice. Ils étaient laissés sans soins, prisonniers au milieu des cadavres de leurs congénères. Sordide. Retirés par l’OABA de cet élevage, ils ont été soignés et remis sur pattes avant de nous être confiés. Ils découvrent la tranquillité, la stabilité, les jeux… et font notre joie chaque jour !

Nos 8 poulettes sont issues de “réforme”. Tous les 15 à 18 mois, les éleveurs de pondeuses doivent les envoyer à l’abattoir pour “vide-sanitaire”, c’est à dire une désinfection approfondie de leurs bâtiments. Nos protégées proviennent d’un élevage bio, absolument sordide, dégoûtant, avec un accès ridicule à une courette bétonnée. Nous avons pu négocier qu’on nous donne 8 poules, le producteur se prétendant soucieux du “bien-être animal”…

Nous admirons aussi toujours la variété d’occupants dont nous allons veiller à ce qu’ils continuent de se sentir chez eux et en sécurité… papillons, libellules, grenouilles, hérissons… et tous les oiseaux qui enchantent nos jours… et nos nuits puisque plusieurs chouettes habitent nos différents bâtiments !

Ecaille fermière au repos
Première visite de l’un des très nombreux princes très charmants du domaine
Et une petite mésange charbonnière qui a eu besoin d’un peu d’assistance à la sortie du nid. Elle s’est envolée d’elle même après un peu de repos.